Articles

Fuyez le Demogorgon, ou même Vecna si vous voulez être dans l’humeur du moment. Ne vous faites pas emporter dans les tréfonds du monde d’en dessous, agissez en équipe…. N’oubliez cependant pas que chacun à un objectif secret. C’est ma proposition de jeu pour Stranger Things – Identité Secrète qui est sorti il y a quelques jours.

 

Dans ce jeu de plateau qui peut se jouer en 15 mn ou 30mn +, chacun interprète le rôle d’un.e des héor.Ïne.s de la série Stranger Things, et chaque personnage a son propre pouvoir. En début de partie, vous piochez au hasard, chacun un objectif qui reste secret jusqu’à ce que vous l’accomplissiez. Pour autant, il n’y a qu’un pion sur le plateau pour tous les joueurs.

 

À votre tour (vous êtes le joueur actif), chacun pioche une carte et les autres choisissent chacun une carte qu’ils placent face cachée sur la table, pour que vous en sélectionniez uniquement deux. Oui, il va falloir argumenter pour persuader le joueur actif de prendre (ou pas) votre carte, autant pour accomplir votre objectif que pour sauver le groupe. Quand c’est fait, le joueur actif mélange les cartes choisies pour ne pas savoir qui a donné quoi et il avance le pion suivant les cartes dévoilées (et ajoute éventuellement les points de corruption). Mais attention, ce n’est pas parce que c’est le tour d’un.e autre que vous n’avez pas le droit d’utiliser le pouvoir de votre personnage !

Stranger Things – Identité* vous propose donc un jeu semi-coopératif, avec de la stratégie, du hasard et du bluff. Bonnes parties !

 

*Aucun Demogorgon n’a été maltraité pour réaliser ce jeu.

Lien vers la page officielle : https://www.editions-larousse.fr/livre/stranger-things-identite-secrete-9782035976468

Un petit mot pour vous dire que vous trouverez en librairie deux romans avec mon nom dessus dans la section nouveauté de votre libraire.

En effet, Urban Garden (Glénat) est sorti au début de l’été et Undergame (SNAG Fictions) vient tout juste de sortir.

Table de la librairie MOLLAT

Mais nous n’en avons pas fini de nous croiser avant la fin de l’année car je sors avec les éditions Larousse le jeu de rôle officiel Peaky Blinders sort le mois prochain, et deux jeux de plateau Stranger Things en novembre. Je vous souhaite donc par avance de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Aujourd’hui, tous les fichiers de Peaky Blinders : le jeu de rôle sont partis chez l’imprimeur !

Après plusieurs mois de travail sous la direction de mon excellente éditrice Marion Dellapina, nous avons bouclé le jdr officiel de la série. Ce n’est pas sans une certaine fierté que moi, petit frenchi, j’avoue avoir bouclé ce chapitre créatif pour une série que j’aime beaucoup. Et si les lames du tarot s’alignent, le jeu sera même traduit dans la langue de Tommy Shelby.

Le jeu est présenté sous le forme d’une boite de découverte avec 3 livrets, deux dés (d8, d12), des jetons, des cartes a jouer, des aides de jeu, une écran de jeu et des cartes des lieux des scénarios…. De quoi mettre en selle de nouveaux et nouvelles rôlistes. Enfin, j’espère. Pour les Grands Anciens du jdr, c’est tout ce qu’il faut pour jouer dans l’esprit de l’univers des Shelby.

En effet, on s’adresse ici à de nouveaux joueurs et joueuses, mais pas sans un système de jeu dédié en prenant en compte le stress, la vie de gangster et les drames familiaux.

 

Plus qu’à attendre la réception de la boitte…

 

Pou celles et ceux qui ne le savent pas encore, entre autres choses je travaille en ce moment sur le jeu de rôles Peaky Blinders. Donc, je pousse les autres projets en cours sur le côté pour vous parler cinq minutes de celui-ci.

Nous ne parlons pas là d’un JdR de fan (enfin, un peu tout de même car j’aime beaucoup cette série), mais d’un JdR officiel qui sera publié par Larousse au dernier trimestre 2021. Ce qui avec les temps de validation fait un timing très (TRÈS) serré pour l’écrire et le playtester. D’autant qu’il s’adresse autant aux débutants qu’aux joueurs et joueuses plus expérimentés. Enfin ça, c’est le second challenge : faire simple mais aussi également assez riche.

Sous réserve de modification en cours de projet, le jeu sera proposé sous forme de boîte contenant 3 livrets, un écran de jeu, deux grandes cartes dépliables, des cartes à jouer, des pions représentant les personnages, des fiches de personnages et deux dés (d8 et d12). Je sais que c’est court pour les rôlistes mais je vais tenter de voir si on ne peut pas prolonger un peu le jeu avec du matériel en ligne…

logo Peaky Blinders

Le système de jeu (pas encore validé) se construit autour des dés que l’on lance et on ajoute une des trois caractéristiques : Physique, Mental ou Social. On y ajoute un principe d’occupation (grossièrement un métier) : si l’action tentée correspond au champ de compétences de ce dernier, on lance 1d12 au lieu de 1d8. Une nouvelle petite couche s’ajoute avec le Caractère du personnage : si l’action en cours correspond à son caractère, on lance les 2 dés et on choisit le meilleur résultat. L’idée est d’égaler ou dépasser une difficulté. Voilà pour les grandes lignes : pour les subtilités des règles, il faudra acheter la boîte. L’idée est donc d’avoir une mécanique de jeu simple tout en collant à l’esprit de l’univers.

Aujourd’hui j’ai terminé le premier scénario (on joue les Peaky Blinders) qui permet une courte aventure proposant différentes mécaniques de jeu. Il me reste un scénario un peu plus long dépendant des actions du premier et dans lequel, on interprète d’autres personnes (des PJ plus personnalisables). Je vais donc pourvoir commencer les playtests/ crash test la semaine prochaine si tout va bien.

 

Les femmes ne sont pas oubliées dans l’univers Peaky Blinders, du coup, dans le JdR aussi.

Parce que bon, je dois rendre ça courant mars et ce n’est pas terminé*.

Ce jeu est donc une grosse épreuve, tant par le délai d’écriture que par le fait de ne décevoir personne. Il y a donc un peu de pression, mais pour le moment, tout se passe correctement. Mais au final, même si je boucle tout dans les temps et que le game design roule correctement, il restera la validation des ayants droit… Parce qu’on ne crée pas tout ce qu’on veut dans un univers qui n’est pas le nôtre.

En définitive, quoi qu’il se passe, ça restera une expérience positive notamment parce que mes éditrices me font confiance et parce que, nom d’un petit bonhomme, c’est LE jeu de rôle Peaky Blinders !

 

*Accessoirement, il me reste en même temps : un roman a terminé, deux scénarios de BD à lancer, un scénario pour un autre JdR à écrire et d’autres jeux à créer.

#PeakyBlinders #Larousse #Jdr #FabienFernandez