Articles

Mon roman Urban Garden vient de sortir il y a presque un mois aux éditions Glénat.

Ce roman est une « demi-commande ». C’est-à-dire que c’est avant tout une rencontre avec une chouette éditrice qui m’a proposé d –écrire pour cette nouvelle collection #Onestpret mais c’est moi qui est amené mon sujet. Je l’ai écris et c’est le retour éditorial et #Onestpret qui a recentré quelque point pour coller à la collection et perfectionner mon histoire. Pour vous dire, j’ai même du réécrire une bonne partie du roman avec un timing un peu serré pour être dans les clous. C’est toujours difficile d’accepter de revoir sa copie mais j’ai fait confiance à mon éditrice (Aude Sarrazin pour ne pas la nommer) : et vous savez quoi, elle avait raison !

Au passage, quitte à dévoiler un peu les coulisses de cette création (mais j’en ferai probablement un épisode de podcast un jour) , sachez qu’il y avait aussi une couverture totalement différente de prévue…. Celle que l’on découvre dans quelques médias qui ont reçu une version précorrigée en service presse. On est passé de bleu nuit et jaune à vert puissant !

 

 

Urban Garden parle de potager urbain… mais pas que. Comme c’est moi qui l’ai écrit, il y a un environnement très urbain, brut, des relations de gang et surtout des personnes qui se rencontrent et qui vont se découvrir plus ou moins facilement. Je vous l’ai dit, c’est un roman avec ma touche, donc on parle d’humain, de relation interhumaines et d’entraide. Je ne sais pas si j’ai terminé ma « phase » David Simon, un auteur dont j’apprécie grandement es créations mais avec Urban Garden, c’est une nouvelle fois l’occasion de lui faire un clin d’œil même si c’est moins appuyé que dans mon précédent roman Detroit (Gulf Stream éditeur).

En définitive, je suis très content de voir ce roman sortir, pour avoir eu une nouvelle relation professionnelle positive, pour continuer mon aventure éditoriale avec Glénat, et pour être une de ces petites gouttes d’eau de l’action océanique On est Prêt.

NB : même si on parle du mouvement #Onestpret et d’écologie, ce livre est avant tout une histoire.