Les Cours de Pierre – Guide essentiel des Châteaux et de la Politique à Rokugan (FFG – Edge Studio)

J’ai enfin terminé de lire ce supplément pour L5A ! Comme le précédent, je l’ai trouvé excellent. Je n’y ai trouvé qu’un seul défaut majeur : les couleurs saturées de sa couverture. Pour le reste, il met en contexte un clan majeur (ici, la Grue), un clan mineur (ici, le Cerf) et une vertu du samouraï (ici, la Courtoisie).

Mais au-delà de ces grandes lignes il commence par une description de palais et châteaux. Plus qu’une simple liste de lieux à exploiter il donne juste ce qu’il faut de termes architecturaux et stratégiques pour plonger dans l’univers de Rokugan. C’est vraiment ce que j’aime dans ces livres : ils sont denses mais tout est bon à prendre pour l’exploiter en jeu ou en scénario. Comme une sorte de calque on peut ainsi poser de nouveaux lieux sur la carte de l’empire. Et au milieu de cela, on parle de politique…et son côté sombre : les shinobi. En effet, vous trouverez ici diplomatie officielle et « moins officielle ». Ajoutons à cela le clan mineur du Cerf très atypique prônant une grande neutralité et officiant comme entremetteur, et on a déjà pas mal de matière à imaginer des histoires.

 

Au passage, comme je le disais, on parle aussi du clan de la Grue, de son histoire, de son territoire et de ses familles (pas si simples que cela). Ainsi, Doji et Kakita sont sur le devant de la scène et en retrait il y a les Asahina et les Daidoji avec des convictions moins évidentes que les deux grandes familles. Tout est en nuance dans cette nouvelle édition L5A et c’est ce que j’aime !

Enfin, à part quelques écoles et statuts (et équipement) intéressant, on s’attarde sur comment jouer des shinobi, comment gérer la politique et des scénarios de cours et une partie que j’apprécie particulièrement, les relations. Pas de simples potes ou contacts pour votre PJ, mais une petite règle permettant de créer du lien avec des PNJ, voire des relations amoureuses.

Pour ne rien gâcher, c’est très bien mis en page, c’est très bien écrit et très bien traduit.

Bref, un excellent supplément pour L5A qui de nouveau ne me déçoit vraiment pas.

 

N.B. : Petit bémol, cependant, les grandes lignes généralistes nous permettant de baigner dans l’univers sans être prisonnier d’une timeline officielle ou d’une brouette de PNJ et donc de jouer indéfiniment à L5A, font qu’il manque quand même une liste des PNJ officielles d’une époque. On nous donne du bout des lèvres des noms de dirigeants et autre mais rien qui nous permette d’en faire une belle liste pratique pour la partie.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *