Articles

Fukushima – Chronique d’un accident sans fin (Galic – Vidal ; éditions Glénat)

127 pages sur le désastre de la centrale japonaise. Faisons simple : j’ai aimé cette BD ! J’étais intéressé par le sujet et le mode de narration. Je n’ai pas été déçu. On suit les flashs back du directeur de la centrale. C’est évidemment une fiction, mais une fiction très inspirée de la réalité. On y apprend ainsi ce qui s’est déroulé durant les premiers jours de la catastrophe, comment l’entreprise privée est à l’origine du désastre nucléaire plus que le tsunami qui l’a frappé.

Au-delà de ce récit il y a un truc qui m’a frappé : la qualité du dessin et des couleurs. En effet, on a un style graphique plutôt comic, mais surtout un excellent découpage et donc un énorme travail de story board. C’est bien rythmé et avec une petite palette de couleurs complètement maîtrisée : tout en nuance de bleu, gris et chair.

Enfin, à la fin du livre, on a un gros dossier sur l’histoire véritable des événements de Fukushima. Que du factuel très intéressant pour par exemple découvrir le presque abandon japonais au profit des énergies renouvelables. Oui, eux (comme d’autres pays), ont compris qu’il fallait faire une transition vers le propre car c’est un processus long et moins dangereux.

Bref une bonne BD que je recommande !

Jedda est sortie en librairie le 3 juin 2021. Nous sommes le 9 et mon éditrice m’informe que nous lançons une réimpression. Je suis donc content du succès de ma BD avec Nicolettta Migaldi au dessin.

 

Aujourd’hui, c’est la sortie en librairie de ma nouvelle BD : Jedda, L’esprit de l’eau (dans la collection Miss Jungle, chez Steinkis éditions).

Après un peu plus d’un an de travail et grâce au talent en dessin et couleur de Nicoletta Migaldi, l’album sort enfin juste avant l’été. Juste avant cette saison très chaude en lien avec l’histoire racontée. En effet, Jedda est un mélange de contes aborigènes australiens revisités ayant pour cadre une sécheresse. L’héroïne voyant son peuple se laissant aller à la discorde à cause du manque d’eau se lance dans une quête qui l’amènera à la rencontre de nombreux personnages animaux non humains et humains, esprits de la nature, etc.

Recherches de Nicoletta

Cette aventure pour le partage de l’eau à pour personnage principal une adolescente au caractère fort, mais à la différence d’Ayati, elle ne défait pas de méchants à l’aide de pouvoirs magiques. Jedda avance avec ténacité, apprend et résout l’adversité par la réflexion et avec l’aide de ses compagnons de voyage.

Jedda, L’esprit de l’eau est un récit en un unique tome qui j’espère fera voyager à bien des niveaux lecteurs et lectrices.

 

N.B. : le tome 4 d’Ayati est en cours et j’ai terminé les trois quarts du scénario pour une sortie au dernier trimestre 2021.

Depuis quelques jours, ente deux relectures de romans, une conception de jeu et un bouclage de JDR (oui, c’est le printemps pour mes éditrices aussi…), je suis entre ces deux chouettes adolescentes pour la BD.

Ce matin, j’ai terminé la relecture finale de l’album de Jedda et nous sommes en train d’intégrer les dernières corrections tout en ajustant la maquette de la couverture (que je vous dévoilerai en temps voulu). En parallèle, j’ai commencé l’écriture du tome 4 d’Ayati.J’en suis à une dizaine de planches, donc Sandra va s’y mettre dès que notre éditrice aura validé mon travail.

Je suis vraiment très content de travailler avec ces deux talentueuses dessinatrices, Nicoletta Migaldi (Jedda) et Sandra Violeau (Ayati). Et malgré leur style très différent, elles donnent vie chacune à leur manière à mes héroïnes. Je n’ai pas grand-chose à dire de plus que Jedda sortira avant l’été et Ayati pour le dernier trimestre 2021. J’espère que nous aurons la chance de continuer l’aventure Ayati sur encore quelques tomes car il y a encore beaucoup à révéler sur cet univers. Pour Jedda, c’est ce que l’on nomme communément, un one shot. Alors il faudra que je crée une nouvelle histoire pour retravailler avec Nicoletta.

Dans tous les cas, j’espère que vous serez au rendez-vous, car il devrait y avoir des surprises pour le tome 4 d’Ayati et j’ai hâte de vous faire voyager en Australie avec Jedda.

Le confinement aide à étoffer la boutique du site. Vous y trouverez notamment Paranormal Agency. Un scénario de jeu de rôle, avec un cadre de jeu,  et des personnages prétirés afin de mener des enquêtes étranges à La Nouvelle Orléans. Ça se joue avec le système dK mais tout est expliqué dedans…

Pour ceux qui ont déjà fait le tour de tous les scénarios de la boîte de D-Start, j’ai ajouté un scénario en ligne (en promo à l’heure de ce message). Vous pourrez y interpréter des ninjas dans : Opération Ninja. Comme ce qu’il y a dans D-Start, il y a tout ce qu’il faut pour jouer : personnage, scénario, et plan (les dés sont eux dans la boîte car c’est plus difficile à faire télécharger).

 

Quant à mes projets en cours, voici une petite liste non exhaustive.

  • Urban Garden: un roman ado que je viens de signer avec les éditions Glénat pour une sortie en 2021. On y parlera d’écologie urbaine…
  • Ayati, tome 3 : Sandra travaille sur les planches et ça avance. Voici aussi un flouté de la couverture car je n’ai pas le droit de la dévoiler pour le moment. Au moins, vous avez les gammes de couleurs. Il est toujours prévu pour le dernier trimestre de cette année car Ayati est plus forte que les virus !

  • Vampire Chapters : après le succès du Kickstarter, j’ai fait une petite pause des scénarios et l’écriture devrait reprendre le mois prochain. Ce qui n’empêche pas la team de continuer à travailler sur d’autres facettes du jeu.
  • Islendigar 2e édition : j’ai donc revu le système de jeu pour l’alléger. Là, je revois le texte pour avoir une véritable v2 en faisant un peu évoluer la chronologie.
  • D-Start exp : l’écriture des scénarios est toujours en cours…. Ça avance.
  • Le fracas du silence : mon roman à sortir chez Scrinéo fin mai si tout va bien. Je viens de recevoir le document final de ma top éditrice Floria. Dès que j’ai le droit, je vous dévoile aussi la couverture.
  • Métal Adventure : comme Arnaud l’a révélé dans sa dernière vidéo live, j’ai la chance de participer à la team scénaristique de ce jeu de rôle. Un petit scénario dans la grande campagne.
  • Tantie Bofruit : mon mini-cadre de jeu pour D&D5 est en train de se boucler en écriture. Il faudra que je trouve des relecteurs mais après c’est maquette. Suivant le timing de production, je mettrais peut-être une première version en pdf dans la boutique avant de lancer un financement participatif.

Et on va s’arrêter là pour le moment. Je reprends mon crédo : tais-toi et bosse avant de parler de ce qui n’est pas signé. Toutefois comme vous pouvez le lire,  le confinement n’a pas que du mauvais.